C’est au sein d’un environnement naturel que l’être humain a évolué. Nos ancêtres se sont développés pour répondre à la nature. À l’échelle de l’Humanité, c‘était hier. Si nous avons artificialisé notre environnement, notre cerveau, lui, est resté le même. Par conséquent, notre développement a été – et est toujours – guidé par des interactions sensorielles avec la nature et par la familiarité avec les propriétés spatiales de différents paysages naturels. Cette familiarité porte un nom : la biophilie.

La biophilie est la connexion innée de l’être humain avec la nature. Ce terme, introduit dans la littérature scientifique en 1984 par Edward Osborne Wilson, entomologiste et biologiste américain de renom, traduit dans les faits le besoin humain inné de vivre intrinsèquement avec son environnement naturel. C’est la biophilie qui permet d’expliquer pourquoi des feux dansants et des vagues qui se brisent nous captivent; pourquoi la vue sur un jardin peut stimuler notre créativité; pourquoi les ombres et les hauteurs nous inspirent fascination et peur ; et pourquoi les animaux de compagnie ou une promenade dans un parc ont des effets ressourçant et des vertus thérapeutiques. La biophilie peut également aider à expliquer pourquoi certains parcs urbains et bâtiments sont préférés à d’autres.

Aujourd’hui, un corpus de recherche de plus en plus étoffé signale clairement et de manière chiffrée le lien direct entre la santé mentale, physique et spirituelle et le rapport avec la nature qui s’avère essentiel, au même titre qu’une bonne alimentation et qu’une qualité adéquate de sommeil pour qu’un enfant puisse s’épanouir sainement. Pourtant force est de constater que les sociétés urbaines sont trop souvent privées de ce contact. À l’heure où plus de la moitié de la planète vit aujourd’hui en ville (75 % en 2050), il est grand temps de « renaturer » des lieux de vie et de travail déconnectés de la nature, et, du coup, d’appliquer des principes biophiliques lors de la conception des bâtiments et des espaces, tant intérieurs qu’extérieurs, afin de satisfaire ce besoin fondamental.

Un projet de réaménagement intérieur ou paysagé auquel seraient appliqués les principes biophiliques dépasse largement l’aspect esthétique ou décoratif de l’espace de vie.

Canopée est à votre disposition pour comprendre les bénéfices à tirer d’un design biophilique dans l’aménagement ou ré-aménagement de votre environnement (maison, locaux, entreprise, lieux publics…). De la définition d’objectifs à l’analyse de votre contexte, de l’observation de vos ressources et limites à la préconisation de solutions détaillées, du design à la mise en œuvre, Canopée met son expertise à votre service.

Ensemble, nous développerons le sentiment de nature dans les lieux que vous fréquentez, pour accroître le bien-être de ses occupants, humains et non-humains. Pour ce faire, nous nous appuierons sur 3 axes structurants :

  • les analogies naturelles : évocations biologiques, vivantes et non-vivantes, à travers les objets, matériaux, couleurs et formes que nous utilisons
  • la nature dans l’espace : remettre plus de nature dans les lieux en présence directe, physique, que ce soit des éléments visuels (végétation, animaux, eau, lumière naturelle plutôt qu’artificielle…), ou invisibles (stimulations auditives, tactiles, olfactives ou gustatives qui font délibérément référence aux systèmes vivants et aux processus naturels)
  • la nature de l’espace : configurations spatiales qui produisent ce que l’on recherche de manière innée dans la nature (vues imprenables pour un sentiment de sécurité, recoins pour une sensation de refuge, alternance de tableaux pour une impression de mystère à découvrir…)

Ensemble, créons des espaces qui soient inspirants, sains, qui ressourcent, favorisent la biodiversité et intègrent la fonctionnalité du lieu dans le respect de l’écosystème dans lesquels ils se trouvent. Ensemble, réinvitons la nature dans nos lieux de vie, au bénéfice de toutes et tous.

cover_14-patterns_french_lr

14 modèles de conception biophilique

Cliquer ici pour télécharger le document "14 modèles de conception biophilique - Améliorer et le bien-être dans l'environnement bâti" (par l'agence Terrapin)